Prévoir un service de réparation dès le lancement de ma marque de mode

bonus réparation pour réparer les vêtements de vos clients
Comment fonctionne le bonus réparation créé par la loi AGEC ?

On vous explique toutes les étapes pour la mise en place du futur service de réparation de votre marque de mode !

Alors que vous préparez le lancement de votre marque de mode, vous êtes actuellement à la recherche de la proposition de valeur unique qui façonnera votre identité

Pourquoi ne pas envisager d’intégrer la réparation des articles que vous proposez au cœur de vos offres ? Ce service est d’autant plus pertinent si vous proposez déjà du semi-mesure, que vous disposez de votre propre atelier ou que vous travaillez en lien étroit avec un atelier réactif.

Cette approche pourrait être un atout majeur pour vous démarquer de vos concurrents, mais pas seulement ! En satisfaisant les attentes croissantes des consommateurs en termes d’environnement et de durabilité, vous vous aligneriez également sur l’initiative gouvernementale en faveur du “bonus de réparation”

Le 11 juillet dernier, lors de sa visite des locaux de La Caserne, incubateur parisien de mode éco-responsable, Bérangère Couillard (anciennement secrétaire d’État chargée de l’écologie) a dévoilé que ce nouveau bonus aura pour objectif d’inciter les clients à opter pour la réparation plutôt que l’achat neuf de vêtements et de chaussures

Dans cet article, nous allons explorer les différents aspects du bonus réparation pour que vous soyez préparés à son lancement dès l’automne 2023

Comprendre le dispositif du bonus réparation

Le dispositif du bonus réparation correspond à une remise sur facture accessible pour certaines réparations ciblées

L’objectif poursuivi est d’augmenter de 35 % le nombre de produits textiles et de chaussures réparés. Afin d’atteindre cet objectif, le gouvernement a alloué un fonds de 154 millions d’euros pour la période 2023-2028 (conformément aux dispositions de la loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire). 

Si les articles que vous vendez sont des vêtements ou des chaussures, alors ils pourront être éligibles par la suite au bonus réparation en cas de détérioration. En revanche, si vous proposez des sous-vêtements ou des produits pour la maison, ces derniers ne seront pas admissibles (pour la phase 1 du projet). 

Vos clients pourront ainsi bénéficier de réductions sur les opérations de réparation, le montant pouvant varier de 6 à 25 euros par intervention. Ce montant devra toutefois représenter au maximum 60% du prix de la réparation

(source : Re_fashion

(source : Re_fashion, Qu’est-ce que le fond réparation ?

En ajoutant un service de réparation à votre offre, vous pourrez suivre vos clients depuis leur premier achat jusqu’à l’utilisation finale de votre produit. Ce service peut aussi augmenter la satisfaction de votre clientèle qui pourra vous retourner les articles endommagés. Vous verrez ainsi comment vieillissent vos produits et pourrez ajuster leur conception, alimentant ainsi un cercle vertueux.

Obtenir le label du bonus réparation en tant que marque de mode

Pour permettre à vos clients d’accéder à ces aides, il vous faut d’abord obtenir un label de la part de l’éco-organisme Re_fashion. La demande et l’obtention du label sont gratuits.  

Les ateliers de couture et les cordonniers sont fortement invités à acquérir une labellisation pour valoriser leurs métiers. Mais en tant que marque ou distributeurs d’articles de mode, vous êtes également encouragés à proposer ces services

L’important est d’avoir votre entreprise en France. Ensuite, il faut respecter certaines règles : la distance maximale entre le lieu de dépôt et de réparation (pas plus de 1500 km), une garantie de 3 mois après la réparation, et bien informer les consommateurs

Vous devrez également répondre à plusieurs types d’exigences : 

  • un critère administratif porté sur la raison sociale de l’entreprise et son représentant légal (fournir des documents concernant l’enregistrement de votre marque, des attestations à propos des taxes et cotisations sociales payées et des preuves d’identité du représentant légal de l’entreprise)
  • un critère de compétences porté sur le réparateur référent de votre entreprise (fournir un diplôme de la filière Textile et Chaussure ou un CV détaillé indiquant au moins 3 ans d’expérience dans ce domaine, des preuves d’activités telles que 6 factures de réparations réalisées pour les clients et 6 factures d’achats de matériels/outils ou de consommables [Détails sur la fiche proposés par Re-Fashion]). 

⚠️ Attention toutefois, concernant les savoir-faire requis. Si vous prévoyez des services de retouche ou de l’upcycling, ces opérations ne seront pas éligibles pour bénéficier du bonus

Mettre en avant cette démarche auprès de votre clientèle 

Selon Re_fashion, vous aurez accès à un kit de communication pour informer vos clients. Ce kit inclura des supports imprimés tels que des affiches et des flyers, ainsi que des éléments numériques pour vos plateformes en ligne comme les réseaux sociaux et le site internet. Vous pourrez ainsi promouvoir à la fois votre label et les montants du Bonus Réparation

En attendant, vous pouvez dès à présent susciter l’intérêt de votre future clientèle à ce sujet

💡 Communication : Re_fashion mis en ligne une émission dédiée à la mode plus responsable qui pourra donner le goût à vos clients de faire le choix de la réparation plutôt que de jeter ! 

(source : Re_fashion) 

Bénéficier du remboursement de l’avance de trésorerie pour les réparations que vous avez effectuées

Envisageons ce contexte : vous avez maintenant intégré la communauté des réparateurs.

Un client se présente à vous avec un manteau nécessitant un changement de doublure. Vous estimez que le coût de la réparation sera de 70 euros.

Au moment du paiement, le client choisit d’utiliser le Bonus réparation pour être remboursé d’une partie de ce coût. Pour ce type de réparation, le montant éligible est de 25 euros. Le client paie donc 45 euros après avoir utilisé l’aide (70 euros – 25 euros).

De votre côté, vous avez utilisé vos propres fonds (25 euros) afin de couvrir la différence entre le montant total de la réparation (70 euros) et le montant dépensé par votre client (45 euros).

Un outil sera alors mis à votre disposition pour enregistrer la réparation que vous avez réalisée, dans le but de vous faire rembourser ultérieurement la somme avancée.

Les informations suivantes vous seront demandées :

  • la nature de la réparation (changement de doublure)
  • le tarif de la prestation (70 euros)
  • le montant du Bonus Réparation (25 euros)
  • une photo de la réparation
  • une photo de la facture

À la fin du mois, après avoir enregistré le détail de la réparation dans l’outil, vous recevrez un remboursement (ici de 25 euros) sur votre compte bancaire pour équilibrer votre avance de trésorerie.

Cette perspective pourra prendre forme dès l’automne 2023

➡️ Pour en savoir plus sur le bonus réparation : ici

➡️ Pour accéder à la plateforme de labellisation : ici

Besoin d’accompagnement juridique pour votre entreprise dans la mode responsable, en droit des affaires, du numérique, de la propriété intellectuelle ou de l’environnement ? Découvrez les services du cabinet.

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LA LISTE DES REGLEMENTATIONS DE LA MODE ET DU TEXTILE

Plus de 35 pages pour faire le point sur les textes français, européens et internationaux actuellement et ceux en cours d’élaboration, à surveiller pour anticiper les impacts sur votre activité !

Liste des règlementations applicables au secteur de la mode et du textile

Vous acceptez de recevoir par e-mail des informations et actualités sur les thématiques juridiques et règlementaires applicables au secteur de la mode et du textile. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien présent dans chaque e-mail. Veuillez consulter la politique de confidentialité.

BESOIN d’accompagnement juridique pour votre projet dans la mode ?

Découvrir les offres du cabinet

Contactez-moi pour échanger sur votre projet !

E-Book La check-list juridique des créateurs de marque de mode avocat

EBOOK GRATUIT

Inscrivez-vous pour le recevoir !