Lyon, en mode circulaire ! – Fashion Green Days 7 et 8 juillet 2022

Fashion Green Days mode cirlulaire Lyon 7 8 juillet 2022
Pour cet article, c'est Margaux, stagiaire au cabinet cet été, qui prend la plume et nous raconte son expérience aux Fashion Green Days de Lyon des 7 et 8 juillet derniers sur le thème "Mode circulaire et éco-conçue".

Pour la première fois, les Fashion Green Days ont débarqué à Lyon ces jeudi 7 et vendredi 8 juillet 2022 !

Après son succès dans le Nord de la France, le forum s’est installé pendant 2 jours à l’Embarcadère, quai Rambaud, au bord de la Saône.

Ce rendez-vous B2B en présentiel et en digital a réuni 33 acteurs du secteur engagés pour une mode responsable, éthique et locale : des fabricants, start-up, acteurs publics, créateurs, et entreprises sont venus partager leurs expériences et leurs solutions concrètes.

Au programme: conférences, ateliers, expositions et tables rondes centrés sur la thématique de la mode circulaire et éco-conçue.

Des exposants souriants, des intervenants passionnés et des créateurs innovants, le tout dans un cadre magnifique et ensoleillé, ces Fashion Green Days à Lyon ne pouvait être qu’exceptionnels !

Autre première, un défilé de mode organisé par Glynnis et Sylvie Bourgougnon était prévu jeudi en début de soirée sur la terrasse de l’Embarcadère.

Rebondissements, fous rires, et robe de mariée… Je vais tout vous raconter !

JOUR 1 – Les Fashion Green Days débutent !

8h00 :

Réveil matinal en ce jeudi 8 juillet !

Encore une heure avant l’arrivée des premiers visiteurs… Les exposants finissent de s’installer.

8h22 : Que du beau monde ! Voici le visage des 33 acteurs de la mode circulaire qui vont être présents pendant ces 2 jours à Lyon.

8h55 : à la réception, les bénévoles de l’association Fashion Green Hub peaufinent les derniers détails.

Sont alors exposés (de gauche à droite) les créations de Alinfini, Tranquille Emile, Collectif fringué, Vintage 1150 et Aivaliotis France.

9h : Et c’est parti ! L’Embarcadère ouvre enfin ses portes aux visiteurs !

Munis de leurs téléphones, Glynnis et les autres bénévoles de l’association Fashion Green Hub commencent à scanner les premiers QR Code.

10h15 : les couloirs de l’Embarcadère se remplissent peu à peu ! Tout le monde est en mode circulaire activé !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image00022-768x1024.jpeg.

10h30 : Éric Boel, gérant des Tissages de Charlieu, évoque la “PERMA INDUSTRIE”, sous l’oeil de la directrice de l’association Fashion Green Hub, Annick Jehanne.

14h : Ça tourne…

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image00034-768x1024.jpeg.

Alvin, journaliste chez le média français Brut, nous a rejoint en ce début d’après-midi.

Il filme les moindres faits et gestes de Glynnis pendant l’organisation du défilé, tout en lui posant des questions sur son métier d’avocate et sur son implication dans la mode éco-responsable.

À vos calendriers ! La vidéo sortira début août sur les plateformes. Il s’agit d’une collaboration avec le CNB (Conseil National des Barreaux), qui a décidé cette année de présenter au grand public plusieurs avocats qui exercent la profession de manière originale.

Glynnis tient dans sa main une robe vintage à chiner chez 1150 Vintage, boutique dirigée par la flamboyante Laurence Aubrun, qui a d’ailleurs parfaitement animé le défilé au micro – mais je vous en parlerai plus en détail tout à l’heure…

Entre 14 et 17h30 : je n’a pris aucune photo mais je n’ai pas rien fait pour autant, bien au contraire !

Accueil et brief des modèles, rencontres avec les créateurs, installation des tenues sur les cintres, réglages du son… comment vous dire… l’après-midi a été mouvementé !

Mais le tout dans une ambiance conviviale et bienveillante, entre fous rires et moments de stress !

17h30 : La pression commence à monter…

30 min avant le début du défilé, Glynnis et Sylvie Bourgougnon montrent aux modèles le parcours qu’ils doivent suivre : il va de la portée d’entrée principale de l’Embarcadère jusqu’à la terrasse, située au bord de la Saône. La photographe dédiée au défilé les accompagne pour déterminer le meilleur endroit auquel se placer pour prendre chaque tenue en photo.

Le tout sous l’oeil (ou plutôt l’Iphone) attentif d’Alvin.

18h05 : Ella es callaitaaaa’

C’est sur la musique de Bad Bunny “Callaíta” et le bruit de la mer que s’est ouvert le défilé de 14 créateurs de mode éco-responsables majoritairement de la région lyonnaise.

Pendant près d’une heure, les modèles ont défilé mettant ainsi en valeur des créations uniques centrées sur le thème de “l’embarquement”, embarquement pour une mode circulaire et éco-conçue…

Les musiques de Jack Harlow, Marvin Gaye ou encore Fred Nevché ont donné le ton ! Tandis que Laurence Aubrun, présidente et fondatrice Vintage 1150, a joué à perfection le rôle d’animatrice.

Elle a présenté chacune des marques, leurs créateurs ainsi que les valeurs qui les animent.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG-5230.JPG-543x1024.jpg.

Nous avons pu retrouver, dans l’ordre de passage :

  • L’Atelier DuO / Mireille Poulet et ses trois robes de couleurs blanche, jaune et rouge avec des ceintures imprimées pour un look estival
  • Atelier MSL / Chérie Louve et ses maillots de bains une pièce menstruels réalisé dans son atelier près de Lyon
  • Un Chiffon font, font qui propose des noeuds-papillons, chapeaux, bananes, ceintures et sacs sur-cyclés à partir de rebuts de l’industrie textile française et/ou de produits existants non utilisés
  • Maison Ma Bille et ses pièces confectionnés avec des tissus dormants chinés auprès de tisseurs de la région Rhône Alpes
  • 1150 Vintage propose des looks rétro et fun, agrémentés d’accessoires
  • Palasana valorise le savoir-faire et les traditions d’Amérique latine avec des chemises unisexes, aux références vintage, avec des couples amples
  • C Bergamia et ses deux pantalons au style très élégant
  • Wavi et ses t-shirts oversized et unisexes, blanc et noir innovants
  • Griffe de Louves et ses kimonos “tableaux” qui sont une invitation aux voyages
  • Tranquille Emile et ses pulls marinières bleu, blanc, rouge stylé
  • Izaure et ses tenues au style intemporel
  • Et enfin, Aivaliotis France et ses pièces fortes, notamment sa robe de mariée prêt-à-reporter

Sans oublier :

  • Alinfini qui transforme les ceintures de sécurité en accessoires Haute couture
  • Blanc Bonnet et ses bonnets en fil recyclé aux couleurs estivales ou marinières

Ouvert au public, le défilé a attiré beaucoup de curieux.

Crédit : Aurélie Olagnon pour FashionGreenHub

Glynnis était au départ du défilé, et envoyait les modèles sur la piste dans le bon tempo, tandis que j’étais aux côtés de Laurence, pour gérer la musique.

Instant confession : pendant le défilé, une musique a fait brutalement son apparition pour des raisons qui me sont inconnues… Paniquée, j’ai couru pour changer et revenir sur la playlist… Cela reste entre nous hein…

Le défilé s’est achevé sur la musique phare du moment Running Up That Hill de Kate Bush, pendant laquelle tous les modèles ont descendu ensemble les marches pour un dernier passage.

Félicitations à tous les modèles bénévoles qui ont été exceptionnels : Lucette, Constanza et sa fille, Julie, John, Vera, Than Lila, Éli, Alice, Maëva…

Crédit : Aurélie Olagnon pour FashionGreenHub

19h : Un cocktail s’il vous plait !

Après le défilé, riche en émotions, place à la détente en compagnie des visiteurs, bénévoles, créateurs et intervenants.

JOUR 2 – Conférences et Atelier juridique sur les enjeux de la mode circulaire !

En ce vendredi, le programme s’annonce plus calme mais tout aussi intéressant que la veille !

Cette matinée, nous assistons, Glynnis et moi, aux diverses conférences et tables rondes :

  • “Histoire de l’Upcycling” à 9h50
  • “Seconde vie et mode éco-conçue : quels business modèles ?” à 10h

9h50 : Pitch sur l’histoire de l’upcycling animée par Guénolée Milleret, Enseignante en histoire de la mode et du costume à l’Ecole des Arts Décoratifs Paris (photo)

J’ai beaucoup aimé l’intervention de Guénolée Milleret, qui nous a raconté que l’upcyling n’était pas quelque chose de nouveau, que déjà au siècle dernier des jeunes dames issues de tous les milieux sociaux s’amusaient à récupérer, par exemple, des draps pour rallonger la longueur de leurs robes.

Ce qu’il faut retenir, finalement, c’est que peut être sans nous en rendre compte, nous pratiquons tous à notre manière l’upcyling. Qui n’a jamais récupéré le t-shirt de son frère et de sa soeur ainée pour en faire un crop-top ?

10h : Table ronde autour des business modèles concernant la seconde-vie et la mode éco-conçue.

Les intervenants étaient de véritables passionnés ! Ils ont chacun partagé leurs expériences et leurs engagements pour une mode plus responsable.

13h : Posez vos questions à Glynnis !

Après avoir organisé le défilé, Glynnis reprend sa casquette d’avocate pour animer un atelier centré sur les enjeux juridiques des business model de la mode circulaire.

L’atelier se voulait dynamique et surtout participatif ! C’était en effet l’occasion pour les inscrits, et notamment pour les créateurs de marque, d’entreprise et les stylistes et consultants, de poser leurs questions juridiques et d’évoquer leurs expériences.

Fashion Green Days mode circulaire Lyon 7 8 juillet 2022 atelier juridique

Les thèmes étaient variés : les plateformes de location de vêtements, les nouvelles obligations imposées par la loi AGEC, l’upcyling, la contrefaçon, les plateformes en ligne ou encore le droit d’auteur des créateurs de mode.

Avant le début de l’atelier, j’ai distribué à chacun des inscrits un dépliant avec une carte glissée à l’intérieur, pour qu’ils puissent y prendre des notes et écrire leurs questions.

Fashion Green Days mode circulaire Lyon 7 8 juillet 2022 atelier juridique

Clap de fin ! 🎬

Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à cet évènement 😊 À tous les bénévoles de l’association Fashion Green Hub, aux exposants, aux intervenants, aux modèles ainsi qu’au personnel de l’Embarcadère.

Cet évènement restera un moment fort de mon stage en cabinet d’avocat. Polyvalence, ingéniosité et bienveillance sont des compétences clés de la profession d’avocat que j’ai pu développer pendant ces deux journées !

Une dernière chose : à tous les étudiants, et surtout mes camarades étudiants en droit, gardez en tête qu’il est toujours possible d’allier passion et profession !

Prochaine étape : l’évènement Fashion Green Days s’installera en novembre à Roubaix. Nous sommes déjà impatients !

Quant à Glynnis et moi, nous sommes de retour au cabinet pour traiter tous les dossiers en cours. À plus tard !

Ne ratez plus aucun article : inscrivez-vous à la newsletter !  

Vous acceptez de recevoir par email des informations et actualités juridiques sur la thématique de la mode, du digital et de l’entrepreneuriat. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien présent dans chaque e-mail. Veuillez consulter  la politique de confidentialité.